Les hémiplégiques ne font pas les choses à moitié !

100-percent-original-stamp-1

C’est le nom d’une pièce de théâtre écrite ET jouée par des hémiplégiques.

Entre slam, scénettes tirées de l’expérience de chacun des acteurs, et chants, cette pièce traite des sujets de la vie quotidienne : aphasie, héminégligence, retour au travail et ce satané CRLT+ALT+DEL , restaurant et découpe de viande, péripéties épuisantes avec un collant, shopping (très) dangereux…

Elle nous questionne aussi sur la place qu’ont les handicapés dans la société, l’angoisse parfois de l’affrontement avec le monde des « valides »,  qui ne connaît pas (ou ne veut pas connaître) les difficultés qu’ont ces « un-demi », la honte aussi qui va avec, honte de sa démarche, honte de sa difficulté à parler, honte de son physique…

Mais surtout, ce que j’ai retenu de cette pièce, c’est l’incroyable énergie, la force, l’envie de vivre et de se battre des acteurs pour se faire une place dans la société.

A la fois drôle et (très) émouvante (attention au moment des chants, âmes sensibles, s’abstenir…), cette pièce me parle, comme parle, j’en sûre à bon nombre d’hémiplégiques. Regardez !

 

Les AmisPlégiques (http://blog.amisplegiques.fr) est une association toulousaine qui vient en aide à des personnes atteintes d’une hémiplégie, à leur famille, à leur aidant, en proposant des activités culturelles et sportives, et….un défi chaque année !

Cette pièce que vous venez de voir, c’est le défi de 2015.

Patrick Giorgi, un membre de l’association, a mis en ligne cette vidéo dans un groupe Facebook, très sympa, AVC, AIT et après… (NB : maintenant, c’est aussi une association).

Patrick m’en a dit plus…

C’est avec cette association, AmisPlégiques, que nous nous lançons dans ces projets dingues !

Si un AVC est le plus souvent la cause de notre hémiplégie, pour certains d’entre nous, c’est soit après d’une tumeur cérébrale, soit après un traumatisme crânien. Nous sommes de plus en plus nombreux au sein de cette association.

Ce projet « théâtre » (Défi 2015) était fort et fédérateur. C’est à partir de là que j’ai laissé la canne.

La phase d’écriture a été difficile, faire remonter ces épisodes…Nous nous sommes moqués de nous et des valides aussi. A la fin, pour la chanson, il y avait ceux qui pleuraient et ce qui se retenaient de pleurer.

Gilles qui fait la saynète du Ctrl+Alt+Del a quitté son job : il souffre trop. Quentin, l’auteur de tous les slams de liaisons, bosse dans Centre de Loisirs associé à une école, depuis son BAFA. Et mon dossier de retraite est clos, ouf ! Je ne me rase plus !

La vidéo (ci-dessus) est projetée dans le cadre d’actions de sensibilisation sur le handicap. Ces projections sont suivies d’un échange avec d’entre nous qui ont pu venir. (NDLA : …près de Toulouse)

A cloche-main : à la fin de la pièce, au moment de la chanson, les paroles sont (en parlant de leur vie avant l’AVC) : « j’aurais seulement subit ma vie ; je n’aurais pas su la diriger. » Qu’est-ce que les acteurs ont voulu dire ?

… que cet accident nous a recentré sur l’essentiel. Nos priorités ne sont plus les mêmes, notre rapport au temps est modifié. Je compare maintenant souvent les gens qui courent à des hamsters courant indéfiniment dans leur roue.

A cloche-main : Il faut une grande force de caractère, non seulement pour remonter la pente après un AVC, mais aussi pour se redresser après les conséquences négatives parfois qu’entraîne l’AVC. Je pense à des AVCistes qui se sont retrouvés seuls après un divorce ou encore, qui n’ont plus de moyens financiers (perte de travail).

Il y a surtout des femmes que leur conjoint ou compagnon a quitté ou des plus jeunes qui se galèrent pour trouver un emploi.

A cloche-main : quid du défi 2018 ?

… ?

Top secret ?! Allez, en attendant, je ne peux résister à l’envie de vous faire découvrir de défi 2012

C’était le Défi Montagne ! Comme quoi, c’est tout à fait faisable …et la montagne, ça me gagne !

 

 

 

 

 

 

 

 

4 réflexions sur “Les hémiplégiques ne font pas les choses à moitié !

  1. Merci pour ce moment d émotion et de tendresse qui me touche de prêt depuis qu un AVC a touché ma fille unique à 23 ans et qui depuis 2 ans se bat comme une guerrière pour vivre avec un courage et une volonté d adaptation qui force mon admiration et l espoir de la voir s épanouir comme n importe quelle jeune fille!!! Bravo à vous tous😄

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s