Ceci n’est pas une paille…

Ce n’est pas une envie particulière de campagne qui m’amène à écrire cet article, ni le fait que je sois dans le rouge, non, ce n’est VRAIMENT pas une paille ce qu’il m’arrive…

Que je vous raconte un peu …Il s’agit de mon poignet gauche. Vous vous souvenez ? J’ai une hémiplégie droite et mon bras droit, mon poignet et ma main droite sont très spastiques si bien que je fais tout avec mon bras gauche. Ça fait presque 10 ans. Ce qui devait arriver, arriva : j’ai sur-utilisé mon poignet gauche (ça s’appelle des dommages collatéraux). Je ne m’y attendais pas de sitôt. La paille, c’est ça.

Douleur au poignet

Concrètement, je ne peux plus faire grand-chose, à commencer par conduire, mais aussi par taper de nouveaux articles, faire le ménage (yes !!! Il faut bien qu’il y ait du positif dans tout ça), porter une carafe d’eau, sortir un plat du four ou porter mon bol de soupe (ne riez pas : j’adore la soupe), etc…parce-que ça me fait mal au poignet.

Un jour, je parlais à Cécile, mon amie, de mes petits (ou grands) tracas. Ni une, ni deux, Cécile me dit : « J’ai ce qu’il te faut ! » et derechef, m’envoie un colis, et devinez ce que j’ai trouvé : des pailles, des pailles en inox, et qui dit inox, dit réutilisables bien sûr !

Paille contre paille, il me fallait bien ça 🙂 !

Les pailles en inox

Pourquoi les pailles en inox me plaisent ?

  • Elles sont réutilisables :

8,8 millions de pailles plastiques sont jetées par jour uniquement dans l’industrie du fast-food. Or les pailles en plastique jetables ne disparaissent pas dans la nature. Leur petite taille les rendant difficilement recyclables, elles font partie des 8 millions de tonnes de plastique déversées dans les océans chaque année. (Source : Bas Les Pailles).

  • Elles sont joliment présentées par Gaspajoe :
  • Et puis, SURTOUT elles m’évitent d’utiliser mon poignet !

J’ai essayé le soir même dans ma soupe (!) ces pailles en inox 18/10 (comme des couverts classiques), élégantes et aux finitions soignées. J’ai éliminé les pailles coudées : le « débit » est trop faible pour moi (j’ai faim quand je bois ma soupe !). J’ai essayé la paille « Smoothie » (Haut. 21.5 cm –  Diam. 0,8 cm) et la paille « Bubble tea » (Haut. 21,5 cm – Diam. 1,2 cm). Les deux conviennent, tout dépend de l’épaisseur du liquide.

Toutes ces pailles passent au lave-vaisselle, mais si vous n’en avez pas, Gaspajoe propose un goupillon flexible pour les laver. Maintenant, tout dépend de votre handicap : j’utilise ma spasticité pour tenir la paille dans la main hémiplégique, et de l’autre, je prends le goupillon pour nettoyer. Je peux prendre également appui sur l’évier la paille m’échappe. Comme ça :

(NB : la musique, c’était pour voir si vous suiviez !)

NB : C’est pas bien compliqué, quand on a de la spasticité bien sûr… 😉 !

Quand on n’a pas de spasticité, voilà ce à quoi j’ai pensé :

Une proposition :

J’ai néanmoins une suggestion : rallonger la hauteur de la paille pour des gens comme moi (poignets ou bras non fonctionnels). Pourquoi ? On veut faire comme tout le monde (moi, en tout cas) : aspirer sa soupe, mine de rien, et surtout, être à la hauteur de tout le monde pour bavarder . Or, au fur à mesure que le liquide est aspiré, on se courbe de plus en plus, jusqu’à être collé(e) à son bol… parce-que on ne peut pas le soulever, pardi !

Les pailles, c’est une idée pour ceux qui auraient la même difficulté que moi. L’inox, c’est le petit plus, tendance « écolo » ! Mais il existe bien sûr d’autres pailles, en bambou ou en carton.

Si vous avez l’occasion d’essayer, faites-moi part de vos impressions !


7 réponses sur « Ceci n’est pas une paille… »

  1. Une idée me vient en te lisant, je mets parfois mon bol ou mon assiette sur une caisse de vin vide (j’habite dans le Bordelais, facile) et le tour est joué. Je suis à la bonne hauteur et je n’ai plus mal au dos. Bizette

    Aimé par 1 personne

  2. Ah, c’est à cause de la phrase : « on se courbe jusqu’à être « collé(e) » à son bol » :-)) !!!! Là, c’est en fonction de la « hauteur » du liquide dans ton bol : quand mon bol est plein, je n’ai pas à me pencher, j’aspire sans aucun problème. En revanche, quand mon bol commence à se vider et qu’il n’y a plus assez de liquide, je suis obligée de pencher pour aspirer ma soupe ! Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.