Les vacances de la famille Nolimit : le camping adapté (3)

Après le bateau et vélo adaptés à l’hémiplégie de Caroline, la famille Nolimit a testé le camping ! Voyons ce qu’ils nous réservent … Johan nous raconte.

(Article de Johan)

L’hébergement

Camping …?

Les vacances, chez nous, c’était déjà toute une aventure. Il faut dire que le camping, on a ça dans le sang (surtout moi, Johan, mais Caro s’y est mise rapidement). Avec les enfants, je crois qu’on a testé toutes les toiles de tente possible. On commençait à être plutôt bien équipé.

… ou Mobile Home PMR (Personne à Mobilité Réduite) ?

Désormais avec le handicap moteur de Caroline (hémiplégie, pas de motricité du membre supérieur et très peu de la jambe droite), c’est une autre histoire. Le bivouac sous tente, on oublie.. Vous imaginez l’urgence nocturne où il faut se balader en pleine nuit en fauteuil roulant moitié habillé pour se rendre aux sanitaires communs… sans compter le risque de s’enliser dans le sable ! Bref, le mobile Home PMR, c’est très bien et on garde le côté « esprit camping », le confort en plus.

Prix d’un hébergement PMR

Le bémol, le prix : 1 semaine de mobile home, c’est l’équivalent de 3 semaines de camping en toile ou en caravane pour 4 personnes … ! Et bien, on ne part plus 3 semaines, pas les moyens. Et les aides dans tout ça ? Rien pour nous. « Le mobile home PMR est au même prix qu’un mobile home « classique » donc pas de surcoût handicap », dixit la MDPH.

Conseils de Johan

On conseille de demander des photos et de s’y prendre à l’avance.. Il y a peu de mobile home PMR et parfois, ils sont même loués à des personnes valides pour remplir les logements. Si au dernier moment, tu en veux un, c’est pris. Et puis parfois, les barres d’appui ne sont pas du bon côté (comme dans plein de sanitaires dits PMR…, ça pourrait faire l’objet d’un article bien détaillé d’ailleurs) . (NDE : bien compris, Johan 😉 !)

Le nôtre est vraiment bien avec une place de stationnement PMR juste devant, bien aménagé et confortable : on recommande le Village Océanique à l’île de Ré (4 mobiles homes PMR récents). Tout est adapté partout dans le village vacances. C’est un peu moins bien pour la piscine : pas de siège de mise a l’eau, juste une barre avec des marches. Si on peut faire quelques pas, c’est bon.

Le transport

Matériel camping « Handi' »

Le matériel camping a été remplacé par tout le matériel « handi »… et il en faut !

  • fauteuil électrique pour être autonome et pour les visites piétonnes longues.
  • fauteuil manuel pour le quotidien, les sorties en magasins
  • vélo pousseur
  • rampes
  • barres de lit
  • chaussures orthopédiques
  • différentes attelles
  • 2 cannes, au cas où
  • transat confort pour les siestes (indispensable 😉 !)
  • équipement complet en néoprène pour aller dans l’eau : Caro a très vite froid car elle bouge moins.
  • et… un guidon de transfert !

Notre voiture, déjà grande, déborde litteralement !  Il a fallu installer un grand coffre de toit, et en adapter un deuxième sur la remorque du bateau, sinon nos affaires ne rentraient pas.

Transport du bateau adapté

Pour le transport du bateau adapté, il faut avoir une remorque spécifique (quand même 1.195€ !) et c’est bon. Il faut juste savoir manoeuvrer la voiture avec 6 m derrière !

Transport du vélo adapté avec le guidon HCP

J’ai placé le vélo adapté avec le guidon HCP à côté du 2ème coffre de toit (voir photo). On a fait souder un support en T sur un porte-vélo pour bien le fixer. On a posé le tout sur des barres de toit qui s’emboîtent sur un support métal noir fixé à la remorque et c’est .. parfait ! Le guidon HCP , c’est top mais c’est lourd, alors sur le toit de la voiture… Cela aurait été impossible à installer tout seul.

Merci Johan pour tes conseils et recommendations ! Bon, on voit quand même qu’il faut une sacrée organisation pour faire du camping et en général, voyager quand on est une personne à mobilité réduite (PMR). Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça se prépare longtemps à l’avance. Après vos magnifiques vacances, je vous souhaite une bonne rentrée, et pour ceux qui peuvent encore partir et profiter de tous vos conseils, bonnes vacances hors-saison !

Allez, on rêve encore un peu en regardant un film publicitaire sur le bateau adapté en cliquant « bateau adapté » ! C’est beau…

Les vacances de la famille Nolimit : le vélo (2)

Vous vous souvenez ? La famille Nolimit est partie à l’île de Ré en vacances. Après le bateau adapté à l’hémiplégie de Caroline, c’est ensuite à vélo que nous les retrouvons. Oui mais … quel vélo adapté pour Caroline…?

L’aphasie, mon cerveau, et moi : décryptage !

C’est une petite histoire d’aphasique comme il en existe bien d’autres, toutes différentes, toutes avec leur lot de difficultés… Dans cette histoire, j’essaie d’expliquer quels tours mon cerveau m’a joué ET quels tours il me joue encore aujourd’hui ! Comment vivre au quotidien avec l’aphasie ? Quels sont les conséquences dans la vie de tous les jours ? Comment contourner ces écueils ? Un petit témoignage…

Une séquelle possible de l’AVC : l’Aphasie – 2ème partie

Langage, lecture, écriture, voix, ce sont toutes ces fonctions qui peuvent être touchées par l’aphasie. Dur, dur… mais il existe des méthodes qui peuvent parfois aider à la surmonter.

Une séquelle possible de l’AVC : l’Aphasie – 1ère partie

Le 29 octobre, c’est la Journée Mondiale de lutte contre l’AVC (Accident Vasculaire Cérébral). Je vais vous parler d’une séquelle possible de l’AVC : l’aphasie. L’aphasie, même 10 ans après mes AVC, me bouleverse encore … J’ai réécrit cet article plusieurs fois : il y a tellement de choses à dire, tellement de souffrances, tellement de situations cocasses même, tellement de types d’aphasie… Je ne suis pas médecin * (sinon, ça se saurait !), mais j’ai décidé de vous faire part d’un petit bout de mon expérience, de mes mini-trucs pour avancer en espérant que ça puisse vous servir. Je m’en suis sortie plus ou moins bien.

Le Salon Autonomic 2019: mes coups de cœur

Le salon Autonomic, c’est LE salon où sont présentées toutes les nouveautés en matière de maintien à domicile, de grand âge et de handicap. J’y suis allée pour partager avec vous mes coups de cœur !

AVC : Inventaire à la Prévert

Prison d’été, prison d’hiver, prison d’automne et de printemps, bagne pour petits et grands… »

(Le Roi et l’Oiseau – dessin animé de Paul Grimault & Jacques Prévert)

Le retour à domicile après un AVC

En cette rentrée (littéraire aussi !), je souhaite vous faire découvrir un guide qui est devenu mon livre culte au sujet de l’accident vasculaire cérébral. C’est, comme son sous-titre l’indique, un guide pour le patient et sa famille.

Les hémiplégiques ne font pas les choses à moitié !

C’est le nom d’une pièce de théâtre écrite ET jouée par des hémiplégiques.

Entre slam, scénettes tirées de l’expérience de chacun des acteurs, et chants, cette pièce traite des sujets de la vie quotidienne : aphasie, héminégligence, retour au travail et ce satané CRLT+ALT+DEL , restaurant et découpe de viande, péripéties épuisantes avec un collant, shopping (très) dangereux…

Mina, la fourmi… et du handicap en général

… ou la différence racontée aux petits, à partir de 3 ans.

Mina est une petite fourmi qui n’a que 5 pattes au lieu de 6. Elle veut travailler, aider, faire comme les autres ouvrières, mais on la rejette. « Comment parler avec des gens qui ont tellement pitié de vous », se dit Mina. « Est-ce qu’une patte en moins, c’est si important que ça ? » Alors…